Accueil Psy Empathie et Sympathie. Les Blogs et les forums : des lieux d’échanges indispensables
Psy

Empathie et Sympathie. Les Blogs et les forums : des lieux d’échanges indispensables

ENSEMBLE !

Extrait du roman Le vide de leurs entrailles, Rose Héléa :

« J’en peux plus de cette saloperie de salle d’attente de PMA. En plus, je m’y sens toute seule. Pourquoi je ne me suis pas trouvé une copine de PMA ? Ce matin, y’avait deux patientes qui se connaissaient.[...] J’suis pas Florence Artaud naviguant seule sur les flots ! Ces filles, elles étaient comme des gamines à la cantine, elles se sont réservé des places pour être assises côte à côte et pouvoir papoter pendant les longues attentes. Elles ont adopté le langage spécifique à la PMA. Moi aussi j’aimerais bien discuter avec une vétérante, avec une fille qui maîtrise le sujet et l’environnement de la PMA. Ce matin, elles avaient une conversation que seule une paumée de la maternité peut trouver intéressante.

Les filles en question se chuchotaient l’évolution de leur traitement, s’échangeant les taux d’œstradiol, de LH (Hormone Lutésinante), la taille et le nombre de follicules au moment du dernier contrôle comme on partage des nouvelles de son nouveau mec ou de son petit dernier. Elles comparaient leurs résultats, leurs « performances ».

Pourquoi ai-je choisi cet extrait ? Parce que malheureusement, même avec la meilleure volonté du monde, avec le plus d’amour possible, nos ami(e)s, nos parents, nos frères et sœurs et tous les bénis de la parentalité ont dû mal à comprendre notre parcours. D’où les petites phrases prononcées pour nous soutenir et qui nous enfoncent, les « n’y pense plus ça viendra tout seul », les « il vous reste l’adoption », les « au moins toi, tu peux dormir » (voir article L’incessant bavardage du monde, dans la catégorie « psy »). Tout le monde est capable d’éprouver de l’empathie pour vous, d’essayer de se mettre à votre place pour comprendre vos sentiments et vos points de vue. Essayer ne signifie pas réussir.

C’est le but de ce blog : se connecter. Car même si l’histoire de chacune est particulière, même si la souffrance nous est propre, nous pouvons compatir (cum patio : souffrir ensemble) et ça, ça fait du bien. Ça fait du bien de parler à des gens auxquels vous n’êtes pas obligés d’expliquer tous les acronymes employés. Ça fait du bien de parler à des gens qui comprennent pourquoi vous êtes capable de changer de trottoir pour éviter une femme enceinte. Ça fait du bien de parler à des gens qui ne pensent pas que vous êtes une grosse égoïste méchante, car vous êtes incapable de vous réjouir de la nouvelle grossesse de votre copine. Ça fait du bien de parler à des gens qui savent ce que c’est qu’un follicule ou un endomètre. Ça fait du bien de parler à des gens qui connaissent tout ça.

En outre, l’empathie a un impact réel. Non seulement l’empathie calme, mais elle soigne également.

Les gens conscients d’être aimés et accompagnés guérissent plus vite.

Et ce qui est top c’est que non seulement nous pouvons aisément partager et comprendre les émotions des autres Fivettes (empathie), mais nous sommes également capables de chercher à améliorer leur état d’esprit, à les soutenir. N’éprouvez-vous pas de la sympathie, une sympathie instinctive, vis-à-vis des femmes sans enfants ?

Vous avez sûrement des conseils à échanger. Vous pouvez me proposer des articles, des idées d’articles, des astuces et je les disperserais comme Marianne semant les grains de blé sur les champs (voir les pièces de monnaie)

Alors à vos plumes !

Ici, par le biais de commentaires bien sûr.

Sur ma page Facebook bien évidemment

Je rajoute aussi : https://www.facebook.com/fivfr/

il existe aussi le groupe facebook des Fivettes qui a l’air super intéressant et très pro:  https://www.facebook.com/groups/lesfivettes/

votre Page à fb.me/FIVetpmadesfees et envoyer des messages à m.me/FIVetpmadesfees.

Et également sur les forums spécialisés.

Il existe notamment le forum de doctissimo ou celui de l’excellent site : fiv.fr.

Cela dit, si le besoin de parler est fort, il existe souvent une aide psychologique proposée dans les centres de PMA et il ne faut pas hésiter à y faire un tour (voir articles. Le psy, l’allié dans catégorie « Psy »).

Si vous avez envie de lire un roman au sujet de la PMA, un roman « d’utilité publique » comme le dit une de mes lectrices, le tome 1  de la série Le vide de leurs entrailles est sorti. Il se nomme « Quand on n’a que l’amour ». Vous le trouverez là.

Suivez-moi sur instagram.

Suivez mes aventures d’auteure/autrice sur facebook.

Voilà tout pour aujourd’hui! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’envoyer un message. Vous pouvez par ailleurs, dans un commentaire, nous parler de vos expériences de visualisation en PMA.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par fivpmadesfees
Charger d'autres écrits dans Psy

Laisser un commentaire

Consulter aussi

On n’a pas de bébé mais nous aussi on sait où est notre périnée !

  Enfin un sujet dont vous ne devez plus vous exclure ! Enfin un sujet que vous pouvez par…