Accueil Jeux de mots sur les maux Réflexions sur le mot FIV

Réflexions sur le mot FIV

test-tube-baby_800

Le mot FIV.

Le mot FIV signifie « des Fées qui Insufflent la Vie ».

Et oui, vous ne le saviez pas ?

Il fallait changer l’acronyme, parce que Fécondation In Vitro, c’est froid, c’est sec.

Techniquement, une FIV représente la fécondation de l’ovocyte par le spermatozoïde et ensuite la culture (si, si c’est le terme employé) in vitro de l’embryon obtenu.

Alors déjà, je préfère le terme de gamète plutôt qu’ovocyte et spermato.

Les gamètes ça rime avec comètes et donc avec étoiles et galaxies.

Les gamètes ça rime avec gommettes. Les fameuses gommettes qu’on rêve de retrouver coincées sous nos chaussures parce notre mini-nous en aura semé dans la maison.

Pour évoquer plus joyeusement la FIV, il est possible de s’imaginer que c’est la discothèque (un lieu confiné) dans laquelle la rencontre entre un ovocyte (pourquoi « un » et pas « une » d’ailleurs) et un spermatozoïde a lieu.

La rencontre ou la communion. J’apprécie l’idée de communion. Rien de religieux là-dedans. La communion signifie le parfait accord d’idées et de sentiments. Ici, le parfait accord entre l’aimé(e) et moi.

La FIV c’est le moment de la rencontre. C’est le moment de la magie.

Alors  oui, le geste des biologistes et sa précision, l’âge des aspirants parents, leurs éventuelles pathologies, la réponse au traitement hormonaux, tous ces facteurs rentrent en ligne compte, mais dans tout mon parcours, aucun médecin n’a jamais vraiment su m’expliquer ni les échecs, ni les réussites.

Alors pour moi, la communion entre un gamète mâle et un gamète femelle.

Et ce moment de communion magique c’est lorsque des Fées Insufflent la Vie. Une FIV.

Pour le F, pourquoi ai-je choisi « les fées » ? J’aurais pu sélectionner le terme « facilitateur », mais soyons honnête ça fait dealeur ou vendeur… J’ai hésité aussi avec le terme fiole. La fiole c’est le récipient des magiciennes justement, mais je n’en apprécie pas la sonorité. Peut-être parce que j’ai entendu des discours expliquant qu’une FIV-ICSI c’était le viol d’un ovocyte et que ces discours m’ont fait souffrir.

J’ai hésité avec le mot « fable ». Cependant, ce ne sont pas des fables que nous allons nous raconter ici. C’est la réalité dont nous allons parler.

Vous allez me dire, les fées ça n’existent pas, pas plus que les histoires des fables.

Détrompez-vous, elles sont là. Les fées sont nombreuses à chercher à se pencher sur votre berceau pour y déposer un bébé en pleine santé, telles des cigognes. Les médecins – de famille ou les gynécologues –, les infirmières, les secrétaires, les sages-femmes, nos ami(e)s, toutes les aides, tous les soutiens.

Pour le I… plusieurs mots me venaient à l’esprit : impuissance, in-vivo, inabordable, infernal, inhumain, injuste, inquiétude, intimité. Et la farandole sombre et négative de mots commençant par le préfixe –in ou i pour signifier le contraire d’un mot (visible, invisible, comme le petit embryon qui se développe/ réel, irréel, comme l’espoir qui grandit).

« Insuffler » évoque le souffle. Le souffle de vie. Ce souffle de vie qu’on aimerait voir grandir en soi.

Le souffle et la respiration. Et savoir respirer, c’est une pratique essentielle.

Enfin le V. J’avais bien vallium (pour oublier) vagin (sans cesse observé) vieille (en référence au taux d’AMH qui diminue avec l’âge). J’avais aussi vœux (parce que l’espoir est essentiel), vendange (pour l’idée que l’on sème), valeur (parce qu’il n’y pas que l’enfant à venir qui a de la valeur, vous aussi), visualisation (parce que c’est une technique très utile). Plein de mot. Un mot capital, essentiel : Vie. Tout simplement.

 

Voilà tout pour aujourd’hui! Si vous avez des questions, des commentaires, n’hésitez pas à me contacter.

Si vous voulez que je vous offre le roman Le vide de leurs entrailles,  n’hésitez pas à me contacter (si vous êtes sur ce site et que vous avez  lu cet article, un roman sur un couple en mal d’enfant (mais pas que…) peut vous intéresser. C’est une fiction, pas un témoignage, contrairement à de nombreux ouvrages sur le sujet.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par fivpmadesfees
Charger d'autres écrits dans Jeux de mots sur les maux

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Journal intime. Mon chemin de PMA. Partie I

« Notre coquine de cigogne a dû boire un mojito de trop et déposer notre bébé dans un cham…